Référencement : attention à l’historique Google

Suite à un sujet sur le forum WebRankInfo sur un probable problème avec l’algorithme de Google, j’écris cet article qui pourra certainement servir à d’autre personne.

Lorsque vous travaillez sur le référencement de votre site web, vous testez certainement votre travail en examinant les résultats de recherche sur les différents moteur de recherche, dont Google.

C’est dans ce dernier qu’il faut faire attention. Comme mentionné dans le sujet du forum, vous pourriez voir apparaître soudainement votre site web en première position sur un navigateur, alors que d’autre navigateur vous l’afficherait sur la deuxième, troisième voir quatrième page de résultat.

Non, ce n’est pas un bug dans le navigateur, c’est tout simplement que vous avez probablement la fonctionnalité d’Historique de recherche d’activée. Alors pas de panique, nous allons remédier à cela.

Lorsque vous effectuez une recherche dans Google, vous avez un lien qui apparait en haut à droite, comme sur l’aperçu suivant :

Cela ne concerne pas seulement les utilisateurs connectés sur un compte Google, donc vérifier même si vous êtes déconnecté. Vous n’avez qu’à cliquer sur ce lien et vous arrivez sur une page vous permettant de désactiver ou d’activer la fonctionnalité.

Il ne vous reste plus qu’à désactiver, et le tour est joué. Comme par enchantement, vous n’aurez plus votre site fétiche en première position, dommage.

Je vous conseil de toujours désactiver cette fonctionnalité, c’est mieux pour votre vie privée, et en plus vous n’aurez pas de mauvaise surprise lorsque vous travaillerez sur du référencement.

MaJ 23 mai 2011 :
Je met à jour l’article pour signaler que le lien « Historique » n’est plus accessible directement. Il faut cliquer sur l’icône des paramètres. Voyez par vous même :

Une réflexion au sujet de « Référencement : attention à l’historique Google »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.