En savoir plus sur les flux RSS/Atom

Dans cet article, il ne sera pas question de programmation, mais j’essayerai d’expliquer pourquoi les flux d’information sont important à connaître. Pour les programmeurs, vous découvrirez peut-être pourquoi il peut être important de fournir des flux d’information sur vos futures sites web.

Introduction

Les flux RSS et Atom sont des flux d’information fournis par de plus en plus de site web (dont ce blog). Techniquement, un fichier XML est généré et peut être traité par n’importe quel programme (agrégateur de flux par exemple). La structure des fichiers XML est standardisée afin de rendre interopérable son contenu.

Les principaux sites fournissant des flux d’information sont les sites d’actualités (les journaux, les blogs, etc.) mais il est possible d’exploiter cette technologie pour d’autre usage.

Quelle utilité ?

Il y a quelques années, se connecter à Internet coûtait cher, voir très cher. Je me souviens des 50h par mois à 30€ chez Free.fr, et cela coûtait encore plus chèr chez d’autre fournisseur. Nous ne gardions alors que quelques sites web en favoris, histoire d’y revenir de temps en temps, mais rapidement 😉

Heureusement, l’accès à Internet a évolué et très vite même. Les connexions sont maintenant en accès illimité et nous passons de plus en plus notre temps sur Internet. Les quelques sites ajoutés en favoris gonflent sans même s’en rendre compte, et nous en oublions même l’existence de certains d’entre eux. Il est impossible de se rendre sur ces sites tous les jours, ceci prendrait un temps considérable, surtout si comme moi vous suivez l’actualité de plusieurs dizaines de site web.

Voici donc ce que permet les flux d’information : un gain de temps. L’idée est de regrouper toutes les informations en un seul endroit. Donc plus vous aurez de flux, moins vous perdrez de temps.

Le fonctionnement

Le plus compliqué est de trouver un logiciel capable de récupérer les flux d’information automatiquement et périodiquement. Ces logiciels sont appelés « agrégateur » et ont pour rôle d’agréger (fusionner) les différentes informations fournies par ces flux.

Il en existe deux types :

  • applications spécialisées : installation sur l’ordinateur.
  • applications en ligne : accès par navigateur.

Pour ma part, j’utilisais au début Liferea sur GNU/Linux, mais je suis très vite passé à une application en ligne car elle présente les avantages suivants :

  • accès à tout moment et de n’importe où : une connexion Internet et un navigateur suffit.
  • non dépendant de l’ordinateur sur lequel vous travaillez. Vous pouvez par exemple suivre vos flux sur votre ordinateur du boulot ou de chez vous, et même d’un mobile.
  • les flux sont récupérés 24h/24, ce qui permet de ne rien louper.
  • lorsque vous partez en vacance, les flux continus à être récupérés (voir point précédent)

Les applications existantes

Je vais vous présenter rapidement les applications que j’ai pu tester jusque maintenant.

Tiny Tiny RSS

Application en ligne, je l’utilise actuellement. Très bon agrégateur à privilégier (sous licence GNU GPL). Une fois installé, Tiny Tiny RSS fait ce pour quoi il a été conçu et il le fait bien. J’ai une centaine de flux et il tourne sans problème.

Je l’utilise sur mon propre serveur. Vous trouverez facilement un tutoriel pour l’installer.

Il existe une application Android permettant l’accès à Tiny Tiny RSS directement sur son téléphone. Je ne l’ai jamais testé, n’ayant pas de téléphone sous Android.

Google Reader

On ne présente plus Google. Je l’utilisais, mais soucieux de ma vie privé (non, je ne suis pas parano), je suis passé à Tiny Tiny RSS hébergé directement sur mon propre serveur.

L’avantage pour Google, c’est son accessibilité au commun des mortels. En effet, n’importe qui saura l’utiliser, puisqu’aucune installation ni configuration n’est nécessaire.

Liferea

Liferea est une abréviation pour « Linux Feed Reader ». Ce logiciel est à installer sous un environnement Gtk/Gnome sous GNU/Linux et Unix. Je l’ai utilisé quelques semaines avant de passer au tout en ligne. Il est conçu pour être simple et léger, ce qui lui permet d’être performant dans sa tâche d’agrégation.

À voir aussi :

  • Akregator pour KDE
  • RSSOwl multiplate-forme (GNU/Linux, MAC, Windows).
  • Straw pour environnement Gnome.

Conclusion

S’il y a bien une chose à apprendre, c’est l’utilisation des flux d’information. Ils apportent une facilité de lecture en regroupant en un même endroit les informations de plusieurs sites web. C’est idéal pour suivre l’actualité de jour au jour en un minimum de temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.